C’était il y a un an : la bataille du chameau le 2 février 2011

FacebookTwitterGoogle+Partager

Je ne sais plus à quelle heure après minuit, Internet est revenu. La fièvre twitteuse me reprend. Et puis, je veux lire tout, partout, ce qu’on dit sur la révolution. Appel à témoins au journal Le Monde. « Vous êtes Français en Égypte, comment vivez-vous la situation ? » J’écris un témoignage qui sera publié le lendemain, après édition, sous mon pseudo Novinha. Du coup, il y a des erreurs, mais c’est pas trop grave.

Je me couche à presque 6 heures du matin. A 8.00, la ligne terrestre sonne, je décroche. C’est Europe 1, ils ont entendu dire que ça allait mal à Tahrir, il y a eu des coups de feu. Ils veulent savoir si j’ai des nouvelles. Évidemment, impossible de me rendormir, j’allume Al-Jazeera. Effectivement, ça cogne dur du côté du pont du 6 Octobre entre les manifestants et les soi-disant « pro-Moubarak ».

Je découvre que j’ai été rajoutée à une liste de disparus, sous mon pseudo Twitter, @Novinha56 . Dans la même liste, il y a Wael Ghoneim. Ce jeune cadre de chez Google est l’administrateur de la page en anglais « We are all Khaled Saïd ». Il a été enlevé en pleine rue le 27 janvier 2011. Je me sens un peu honteuse d’être dans cette liste. Je demande à en être retiré le plus vite possible.

12:47 Premier message sur Facebook depuis la déconnexion.
Bonjour à tous.
Merci à tous pour votre soutien.
Nous allons tous bien. Nous ne manquons de rien mais nous restons chez nous. Il devient très difficile de se procurer de l’essence et nous ne pouvons prendre le risque de faire des kilomètres pour en trouver. Dans notre ville, on trouve encore quelques magasins ouverts. Une très bonne amie nous a rejoint avec ses enfants, ce qui a beaucoup aidé pour le moral de tous et surtout pour les enfants qui jouent ensemble. Nous avons suivi les infos via le satellite.
La journée d’hier a été extraordinaire. Une amie était à Tahrir square, elle m’a décrit une ambiance de fête : musiciens, danseurs, chanteurs, des familles avec enfants et poussettes. Il y a un climat d’entente entre les gens que je n’avais jamais vu ici. Ça pourrait changer avec les contre-manifestations d’aujourd’hui. Certains manifestants sont satisfaits du discours du président et ont décidé de rentrer chez eux, d’autres veulent aller jusqu’au bout. Il faut dire que toute l’activité tourne au ralenti ou est complètement arrêtée et cela n’est pas soutenable pour les plus pauvres qui gagnent leur argent au jour le jour. Il y a une véritable volonté de pourrissement de la part des autorités. Internet est revenu (pour l’instant) mais la crise n’est pas finie. A suivre.

13:17 Musée du Caire
J’ai entendu beaucoup de gens réagir face au « saccage » du musée du Caire. Je vous rappelle que les derniers bilans font état d’une centaine de morts ces derniers jours [En réalité il y a quasiment dix fois plus de morts]. Il y a des morts liés aux manifestations et liés à la très grande insécurité qui règne en Égypte. Mes pensées vont d’abord à ceux-là.
Quelques infos sur le musée, pour ce que j’en sais. On apprendra probablement plus de choses plus tard.
Les images qui tournaient en boucles montraient quelques pièces abîmées et vitrines brisées. Des manifestants, puis l’armée sont très vite intervenus pour protéger leur patrimoine.
Qui a fait ça? Sûrement pas les manifestants, ce n’est pas dans leur intérêt, ce n’est pas dans l’intérêt des Égyptiens. Cette attaque est symbolique, on veut nous faire peur et vous faire peur. De nombreux policiers en civil ont été arrêtés lors des saccages des magasins et remis par les milices populaires à l’armée. L’armée et les milices ont également intercepté des policiers en civil lors de la manif d’hier. Leurs intentions étaient évidentes. Je crois qu’il ne faut pas chercher plus loin les raisons et les responsables de l’attaque du musée.

16:04 Terribles événements en ce moment même à Tahrir. Quelques manifestants encore sur place parfois en famille ont été chargés par des hordes de contre-manifestants officiellement « pro-moubarak », mais il se confirme de plus en plus qu’il s’agit de voyous payés par le régime. Ils ont même chargé avec des chameaux et des chevaux. Il y a des morts. On me rapporte tout juste qu’il y a des tirs sur Tahrir.

La bataille du chameau en plein centre ville du Caire

D’autres photos de cette bataille sur le site de La Repubblica

16:06 Le siège du journal Al-Shorouq a été attaqué par les mêmes voyous. Al-masri al-youm, un autre journal indépendant est en train d’évacuer ses locaux.

17:45 Quand va s’arrêter ce massacre?
Un ami pose la question « Je me demande ce que fait l’armée dans tout ça? »
Ma réponse « l’armée protège le musée »

17:56 50 Livres Égyptiennes et un paquet de clopes : c’est le prix à payer pour s’acheter un manifestant « pro-Moubarak ».
Plusieurs voyous arrêtés place Tahrir portent des cartes d’identité mentionnant leur profession : « policier »

19:53 Des enfants sur la place sont en train de s’évanouir. Je vous rappelle que des familles entières se sont retrouvées hier pour une manifestation très pacifique. Et certains ont voulu retourner aujourd’hui.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>